Courses

Publié le par Alexandre

Le Paris Dakar prend la suite du Vendée Globe. Courses extrêmes, blessés, et autant d'occasion de remplir les pages sports des médias partenaires.

Je m'étonnais hier matin d'entendre un motard se plaindre de ce qu'un concurrent en voiture avait roulé sur sa moto couchée en travers de la route. La concourner lui aurait, paraît-il, fait perdre un temps précieux. Bien entendu, c'était condamner à l'abandon son concurrent.

Inversement, à deux reprise (pour le moment) des participants se déroutent pour porter assistance à un concurrent en difficulté.

C'est la première obligation du règlement des courses de voiliers, mais tout de même...

Malheureusement, je ne pourrai pas non plus boycotter la course. Tant pis !

[Edition du 14/01 : Voir l'article du Monde]

Publié dans Dans la presse

Commenter cet article