Pont, viaduc, quelques paroles en l'air...

Publié le par Alexandre

Les Irlandais sont pragmatiques, c'est un trait qu'ils partagent assurément avec leurs anciens colonisateurs. J'en veux pour preuve les divers jours fériés qui parsèment le calendrier à raison de 9 bank holidays chaque année. Ce qui est moins qu'en France, vous en conviendrez aisément. Cependant, rien n'est laissé au hasard : ils sont tous placés le lundi.

Hier, par exemple, comme 4,2 millions d'Irlandais, j'ai profité du magnifique soleil agrémenté d'une légère brise pour me reposer des lourds tracas de la vie quotidienne. En quel honneur me demanderez-vous ? Eh bien, c'est le jour férié du mois de juin pardi !

Bon, pour être honnête, je dois avouer que certaines fêtes sont inamovibles : le jour de l'an qui se tient tous les premier janvier (étonnant, non ?) ; la St-Patrick, fête nationale le 17 mars (qui était un lundi cette année, histoire de changer...) puis Noël suivi non pas du boxing day (qui, horreur suprême, est anglais), mais de la St-Stéphane le lendemain.

Rien de choquant ? Ben, je peux vous assurer que cela fait un drôle d'effet de travailler le 1er Mai (seul le premier lundi de mai étant chômé). Bon, en même temps, l'Irlande n'est pas vraiment le pays que les syndicalistes citeraient en exemple...

L'avantage ? On est sûr d'avoir un pont 3 jours de week-end ! L'inconvénient ? Pas de viaducs de 4 jours lorsque ça tombe un jeudi.

En même temps, quand on bosse avec le continent et que ces derniers sont joignables 3 jours par semaines, ça nous rend un peu jaloux...

Publié dans Dans l'Eire du temps

Commenter cet article

Alexandre 04/06/2008 22:49

J'avoue ne pas connaître de cas de report de jours fériés pour cause de week-end. Je me renseignerai.

N'empêche, c'est peut-être un peu cliché de dire "En Angleterre, on ne se fait pas avoir.", mais c'est tellement révélateur :-D

Pruneau 04/06/2008 21:18

La logique en Angleterre (et sans doute aussi en Irlande) est de repousser tout jour férié au lundi suivant. Si jamais Noël a le mauvais goût de tomber pendant le week-end, les Français en sont pour leurs frais : ils ont perdu un jour férié. En Angleterre, on ne se fait pas avoir. Normalement, le 25 et le 26 décembre sont fériés (Noël et Boxing Day) ; si ça tombe un samedi et un dimanche, on met le lundi 27 et le mardi 28 en jours fériés. C'est la même logique qui fait que May Day (l'équivalent de la fête du travail) est fêtée le premier lundi de mai plutôt que forcément le 1er mai. Par contre, l'anniversaire de la reine n'est pas un jour férié et tombe toujours un samedi.

Alexandre 04/06/2008 17:45

Oui, c'est un peu cliché... Mais le propos principal du billet c'est pas les jours fériés, où leur nombre, ou qui en a le plus, mais le choix qu'on fait les Irlandais de les mettre le plus possible le lundi.

Je trouvais ça rigolo.

Après pour parler conditions de travail, il n'y a que 4 semaines de congés payés obligatoires et 10 jours par an de congé maladie payés (mais c'est considéré comme un avantage salarial).

Chey !

samuel 04/06/2008 13:36

Est-il bien nécessaire de reprendre les vieux clichés d'expat en pays anglo-saxon ?
En France il y a 10 jours fériés. On convient aisément que c'est plus qu'en Irlande mais faut pas charrier non plus. En plus avec le 14 juillet et le 15 aout, la plupart des gens en ont un qui saute au milieu de leurs vacances.
Donc on arrive à 9, exactement comme en Irlande. Mais les clichés ont la peau dure :-)

Je ne vois donc pas bien comment dans ces conditions on ne peut joindre ses collègues du continent que 3 jours par semaines. A moins que tu parles des RTT mais c'est un autre soucis.

Enfin es-tu sur que l'Irlande n'est pas un pays exemplaire en terme de syndicat ? Parce que si là aussi ils prennent exemple sur leur colonisateur anglais, ce devrait être le cas. Bon en même temps je me souviens des déclarations du boss de Ryan Air...

La France, pays de glandeur, a tout de même construit une nation d'une autre ampleur que ces bucheurs d'Irlandais. Le Bordeau a quand même plus de gueule que la Guiness, et la Tour Eiffel que l'objet phallique ridicule qui fait office d'emblème. Et en plus on se repose un jour de plus !
Na.